Comment créer son blog en 10 étapes ?

Pour cet article, j’ai décidé de passer en revue les 10 étapes principales de la création d’un blog. En effet, nous avons souvent abordé le sujet du blog depuis le début de la formation et j’avais envie de vous proposer de voir un peu plus dans le détail comment en créer un. Comment choisir son sujet, son hébergeur, référencer son blog, créer du contenu et de l’engagement ? Voici, selon moi, les 10 étapes à ne pas négliger afin de créer un blog de qualité.

1. Quel sujet / Quelle thématique?

Tenir un blog demande beaucoup d’engagement. Il faut sans cesse créer un contenu de qualité, développer son audience, engager sa communauté, améliorer son référencement et répondre aux commentaires. Pour cela, le meilleur moyen de s’épanouir à la tâche est de choisir le bon sujet. Un sujet dont on est passionnée et dont on ne cesse de se tenir informé. Il faut également savoir se positionner sur ce sujet, trouver le bon angle d’approche ainsi que le ton.

2. Choisir le nom de son blog

C’est une étape importante car ce nom est celui qui définira le blog aux yeux des autres. Il faut être visionnaire et définir quel sera le message de fond, quel en est le but, quels sont les objectifs, les lecteurs cible, quel sera le bénéfice primaire de ce blog ?
Comme le disait Victoria Montfort lors de son intervention au Swiss Web Program Festival, selon la thématique, il peut être judicieux d’utiliser son nom et son prénom afin de créer une certaine proximité avec le lecteur. Un blog est fait pour parler de soi et les gens ont besoin de s’identifier et d’échanger avec l’auteur de celui-ci.

3. Héberger son blog et acheter son nom de domaine

Dans un premier temps, il faut vérifier la disponibilité du nom de domaine choisi car il ne peut pas y avoir deux noms de domaines identiques avec la même extension (.com, .ch, .net).
Différentes sociétés online (en Suisse : Infomaniak, Switch) proposent des solutions d’hébergement et de vente de noms de domaine. Une fois le nom choisi et validé par la société d’hébergement, on peut louer ce nom pendant un an pour un prix modique (dès 15 fr. par an). Vient ensuite le choix du moteur de blog qui permettra de créer et de gérer le blog. Il y en a de nombreux sur la toile et les plus populaires sont sans doute WordPress et Blogger.

4. Référencement (SEO-  SEA) comment ça marche ?

J’aborde ici un point capital !!!! C’est une étape à ne pas sous-estimer pour la réussite d’un blog. Il existe deux grandes familles de référencement ; le référencement naturel (gratuit), appelé SEO (Search Engine Optimization) qui est généré par les moteurs de recherche et le référencement payant. Ici, je ne vais parler que du référencement naturel.
Pour commencer, le référencement, c’est quoi ? Ce mot barbare désigne un ensemble de techniques qui vont permettre à un blog d’apparaître en bonne position dans les moteurs de recherche (voilà qu’entrent en scène nos chers amis Google, Bing et Yahoo).

Comment référence-t-on son blog ?

  • en le disant directement à Google dans la rubrique « A propos de Google » puis « Envoyer votre contenu à Google », suivre les étapes et finaliser l’action.
  • mettre en place des liens sur d’autres sites et/ou attendre que quelqu’un effectue un lien vers le notre. En suivant ces liens, Google aura connaissance du blog et l’indexera dans sa base.

Comment faire en sorte que le blog soit bien positionné dans les résultats de recherche ? Les experts en SEO distinguent 5 étapes principales :

  1. la sémantique : choisir les bons mots clés liés à notre thématique. Il existe de nombreux outils pour cela mais beaucoup de spécialistes recommandent Keyword Planner (outils gratuit de Google).
  2. Optimiser son contenu : Avoir un texte assez étoffé et complet qui soit pertinent avec nos mots clés. Pour cela, pas besoin de répéter le mot-clé 100 fois par page ; le fait de rédiger un contenu autour du mot clé en utilisant des synonymes sera suffisant pour rédiger un texte optimisé.
  3. Optimisation technique (ou « on site ») : C’est la partie technique du SEO qui consiste à optimiser techniquement son blog par l’optimisation d’un code, l’ajout de fichiers balises ou un sitemap. Il faut également optimiser le temps de chargement des pages et des images afin d’améliorer la rapidité de lecture et d’affichage du blog.
  4. Link building : Cela correspond à la popularité d’un blog. Grosso modo, Google se fie à ce que les autres pensent de nous en comptabilisant le nombre de sites qui effectuent un lien vers le nôtre, synonyme de pertinence à ces yeux.
    Je n’aborderai pas les notions de maillage interne ni de la longue traîne car cela mériterait un article en soi….

5. Création de contenu

Pour fidéliser ses lecteurs et engager sa communauté, rien de tel qu’un contenu de qualité. Mais qu’est-ce qu’un contenu de qualité ? C’est un contenu qui parle aux gens, qui est utile et qui procure des émotions. Il doit être facilement lisible, bien structuré, directement issu de l’expérience personnelle de son auteur. Le contenu doit pouvoir communiquer sa passion aux autres, de leur donner envie d’essayer un produit, d’acheter une marque plutôt qu’une autre (le fameux pouvoir de la recommandation). Il doit surtout être authentique !!!! Dans de nombreux témoignages, il en ressort qu’il est capital de rester soi-même, de cultiver son originalité et sa personnalité.
Je vous renvoie à l’article de Marco Vogel pour l’écriture sur le web et ses spécificités.

6. Savoir s’organiser

Pour soi-même, il est indispensable de réussir à définir quelle sera la régularité d’écriture et de publication des articles. Il faut mettre en place le rythme général du blog car cela favorise la fidélisation des internautes et le travail sur le long terme. Selon Clément Pellerin, lors du commencement, un article (entre 1’000 et 1’500 mots) par semaine est déjà un bon rythme.
Il faut veiller à ne jamais perdre de vue que la qualité est préférable à la quantité. Un article bâclé se ressent toujours. Afin de ne pas être pris au dépourvu, il peut être judicieux d’avoir 2 ou 3 articles déjà écrits afin de parer à tout imprévu dans son emploi du temps.

7. La personnalisation de son blog – design et ergonomie

Même si le contenu reste la chose primordiale, le design du blog n’est pas à négliger. Un blog esthétique et aéré met en valeur le contenu, aide à sa lecture et surtout, donne envie de revenir ! Au début, mieux vaut viser sur la simplicité (less is more) et, si par la suite le blog prend de l’ampleur, il peut être intéressant (voir conseillé) de faire appel a un web designer professionnel. Il est important d’y insérer des photos, des vidéos (attention à la qualité) et des boutons de partage sur les réseaux sociaux sous chaque article afin de le rendre plus vivant et faciliter la viralité du contenu.
Il ne faut pas non plus négliger la navigation sur le blog, elle doit être simple, organisée en rubriques et facile à comprendre pour le lecteur.

8. Lancement du blog

Il faut prévoir une date, sinon, le blog ne sera jamais en ligne. Avant le jour J, bien vérifier les liens, s’assurer que la navigation fonctionne aisément et que les images sont de bonne qualité. Beaucoup de blogueurs conseillent d’avoir déjà 4-5 articles sur le blog avant de le mettre en ligne afin que le lecteur puisse se faire une idée générale de la thématique. Ne pas oublier de soigner la page d’accueil personnalisée où l’on se présente pour bien accueillir le lecteur.
Il ne faut surtout pas hésiter à en parler à ses amis, à sa famille, son entourage, ses abonnés sur les réseaux sociaux, bref, à un maximum de personnes pour avoir un maximum d’effet dès le début (c’est plus encourageant)….

9. Promouvoir son blog – définir la stratégie à mettre en place sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont les ambassadeurs de tout blog qui se respecte. Il est important d’y développer une présence régulière, d’y faire la promotion de nos contenus et d’avoir des relations avec les autres (commentaires, like, partages, retweet). Cela permettra d’attirer du trafic et participera à la construction de notre e-réputation.
Afin de ne pas trop se disperser et établir des relations de qualité avec les internautes, mieux vaut se concentrer sur 2 ou 3 réseaux sociaux (en général Facebook, Twitter et Instagram). Contrairement au blog, notre présence sur les réseaux sociaux doit être quotidienne afin de développer une communauté engagée. Il existe de nombreux leviers qui aident à l’engagement de la communauté comme les quizz, les jeux-concours, les jeux-concours photo, les jeux-concours vidéo, les remerciements, etc…
Un autre moyen de développer et de construire sa e-réputation est de se faire des « amis » dans la blogosphère. Une fois le blog lancé, il faut commencer à entrer en contact avec des blogueurs de notre domaine en laissant des commentaires intéressants et des retours pertinents sur ce que les autres publient (également important pour le référencement naturel).

10. Monétiser son blog

Il est possible de pouvoir gagner un petit peu d’argent grâce à un blog via la publicité. Mais attention de ne pas vendre son âme au diable ! La publicité doit être en lien avec la thématique du blog. Afin de rester crédible, il ne faut pas abuser d’articles sponsorisés (toujours le spécifier) car les lecteurs viennent pour partager notre expérience et non lire de la pub !!!!
Les moyens les plus connus sont les suivants :

  • l’affiliation : basé sur le principe de la recommandation, c’est un moyen très simple à mettre en place. Il suffit de placer un encart publicitaire d’une marque sur le blog et si les lecteurs cliquent dessus, ils atterrissent sur l’e-shop en question. Si des achats sont effectués sur le site en passant par le blog, la marque nous reversera un pourcentage de la vente (entre 3 et 15%). Pour cela, il suffit simplement de s’inscrire sur les plateformes qui proposent ce type de service (par exemple Xanox, Tradedoubler).
  • les régies publicitaires : les régies publicitaires négocient à notre place auprès des marques et nous reversent un pourcentage. L’affichage de publicité se fait par des encarts traditionnels, des formats spéciaux, pop up, pub flash, etc… Les moyens de rémunération sont le CPC (coût par clic), CPM (coût par mille vues), le CPA (coût par action) ou encore le CPS (Coût per sale/vente).
  • Vente d’espace publicitaire en circuit court : ici, pas besoin de passer via une régie, on est en contact direct avec les annonceurs grâce à des plugins installés sur le blog. Il suffit des réserver des emplacements dédiés aux annonceurs en stipulant que ces espaces sont destiné à de la publicité et tout se fait automatiquement.
  • Les articles sponsorisés : c’est une des pratique les plus répandue dans la blogosphère féminine. La marque ou l’annonceur contacte directement le blogueur pour faire parler d’un produit, d’une marque ou d’un événement. Les rémunérations sont multiples, cela peut être en cadeaux, voyages, invitation à des événements VIP, ou financièrement.

Pour conclure, un blog demande beaucoup de temps et d’investissement personnel! Savoir s’organiser pour publier régulièrement reste un point capital pour la survie du blog sur le long terme. Comme le conseillait Clément Pellerin lors de son intervention, un agenda de publication annuel peut être un bon moyen afin ne pas perdre de vue son objectif. L’engagement personnel, un contenu de qualité, une présence régulière sur les réseaux sociaux et un bon travail de référencement seront autant de facteurs de réussite qui permettront à votre blog d’être vu et apprécié. Selon moi, le secret d’un bon blog reste la passion et l’envie de la partager avec les autres.

Pour en savoir plus :
8 étapes pour réussir son blog
comment construire son blog en 10 étapes
comment créer un blog, conseils et étapes
comment créer un blog
le référencement naturel
le SEO pour les nuls
monétiser son blog de fille
les 5 étapes pour créer son blog

2 réflexions sur “Comment créer son blog en 10 étapes ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s