4 raisons qui expliquent le succès du site d’info BuzzFeed

SHOP Faire de l’information en ligne de manière rentable. Les éditeurs en rêvaient, Buzzfeed l’a fait. Critiqué, envié, voire même copié, il connaît depuis sa création en 2006, une croissance phénoménale, malgré le contexte de crise que rencontrent les médias traditionnels.  D’ailleurs 50% des Millennials américains consultent ce site au moins 1 fois par mois. Dans ce billet, je vous propose de décrypter les principales clés de succès de ce pure player américain présent dans 6 pays:

  • la production de contenu viral
  • le partage sur les réseaux sociaux
  • l’intégration d’une nouvelle forme de publicité
  • l’utilisation d’une technologie avancée

1. Publier du contenu social et viral

Spécialisé dans l’infotainment, BuzzFeed est surtout connu pour des articles décalés (les fameux lolcats par exemple), des vidéos drôles, des quizz, des infographies ou encore des listicles illustrés par des photos ou des gifs. A noter, qu’il publie également des articles de fond rédigés par des journalistes de renom. Crédit photo: 4GIFs.com Son ambition? Publier du contenu à fort potentiel viral pour qu’un maximum de personnes vienne sur son site. Mais comment savoir quel contenu est potentiellement viral ? BuzzFeed est parti du principe que les internautes étaient les mieux placés pour savoir quels contenus les intéressaient. C’est partant de ce postulat, que le site scrute jour et nuit les médias sociaux (de manière automatique, évidemment), les portails ou autres forums tels que TumblR (le buzz de la robe bleue/noire ou blanche/dorée provenait d’ailleurs de TumblR), Reddit ou 4chan pour identifier les sujets de discussions en vogue sur ces plateformes. Les journalistes de BuzzFeed transforment ensuite ces sujets en contenus publiés sous diverses formes (vidéos, gifs, quizz, listicles…). Voici quelques suggestions du fondateur de BuzzFeed lui-même, dispensées sur Facebook pour créer du contenu viral:

  • un bon contenu doit faire appel aux émotions humaines
  • privilégier un contenu identitaire. Les gens doivent pouvoir s’identifier « je like donc je suis »
  • un contenu que nous voudrions nous-même partager
  • un contenu unique et orignal, en somme il faut résister à la tentation de copier les autres sites.
  • un contenu qui est lié à une actualité
  • les sujets sur les animaux mignons fonctionnent
  • présenter du contenu sous divers formes (vidéos, gifs, quizz etc..)
  • mais surtout un contenu qui n’est pas embarrassant, car personne ne partage du contenu qu’il n’assume pas.

2. Utiliser les réseaux sociaux pour connaître son audience et partager son contenu

Si BuzzFeed connaît un tel essor ces dernières années, c’est notamment grâce à leur aptitude à suivre la maturation des réseaux sociaux, comme l’explique Scoot Lamb de BuzzFeed «  Nous avons été capable de grandir rapidement en trouvant notre audience là où elle aime consommer du contenu, sur Facebook, dans le flux Twitter, en partageant les publications par messagerie instantanée , par email ou avec des amis sur WhatsApp. ». Comme écrit plus haut, BuzzFeed utilise les plateformes sociales comme baromètre des tendances (les sujets débattus par les internautes sur ces plateformes seront repris pour créer du contenu sur le site) mais aussi comme canal de partage de ces mêmes contenus. BuzzFeed est très actif sur les principaux médias sociaux (du contenu posté plusieurs fois par heure) et peut compter sur une communauté importante et engagée puisque 75% de son audience provient des réseaux sociaux. Untitled design-2 D’ailleurs, au mois de janvier 2015, les contenus de BuzzFeed ont été vus 11.3 milliards de fois sur Facebook, 6 milliards sur Pinterest et 847 millions sur Twitter. Une visibilité impressionnante qui permet à BuzzFeed de comptabiliser chaque mois 200 millions de visiteurs uniques et donc de pouvoir attirer de nombreux annonceurs.

3. Etre rentable grâce à de la publicité native

L’ensemble du contenu de BuzzFeed étant disponible gratuitement, l’essentiel de ses revenus provient donc de la publicité. Mais vous ne trouverez pas de pop-up ou bannières publicitaires sur le site de BuzzFeed. La firme a misé sur la publicité native (Native digital adverting), soit de la publicité intégrée dans le contenu rédactionnel tels que des articles sponsorisés. En voici des exemples avec ces listicles décalés. Du contenu » storytelling » produit spécialement pour la maque Toyota. BF toyota   « Les lecteurs n’aiment pas les bannières publicitaires et ne cliquent pas dessus » et « les annonceurs veulent raconter des histoires, ce qui n’est pas possible avec l’espace limité d’une bannière » rappelle le fondateur. C’est pourquoi BuzzFeed propose à ses annonceurs de les aider à produire du contenu et le promouvoir. La stratégie est donc de réinventer les codes de la publicité et du partage sur le web en proposant du contenu original et sur mesure pour ses utilisateurs. Selon BuzzFeed, ce type est très efficace et aurait plus de 30% d’engagement supplémentaire par rapport à la publicité online traditionnelle ainsi qu’un CTR beaucoup plus élevé que la moyenne. Le succès est au rendez-vous puisqu’il aurait engrangé plus de 100 millions de dollars de chiffres d’affaires en 2014,  notamment grâce à la publicité selon le site capitalnewyork.

4. Intégrer l’innovation et technologie dans le processus

Mais cette croissance ne serait pas possible sans une technologie performante qui permet d’optimiser les contenus éditoriaux et publicitaires et de générer et traiter de nombreuses données. C’est dans cette optique que BuzzFeed n’a de cesse d’agrandir son équipe technique avec l’acquisition de plusieurs start-up ces dernières années : Kingfish Labs spécialisée dans l’optimisation des Facebook ads, Torando Labs spécialisée dans les data , Hyper IQ,  développeur d’applications mobiles ou en créant BuzzFeed Motion Pictures qui créée toutes les vidéos de la société. Des équipes techniques qui permettent à BuzzFeed d’être présent et performant sur toutes les plateformes qui seront à même de générer un maximum de trafic à l’instar du mobile (60% de son audience provient de ce canal) ou encore sa chaîne Youtube qui compte plus de 5 millions d’abonnés et cumule 2,5 milliards de vues en avril 2015. Ces investissements sont massifs mais seront sans doute rapidement rentabilisé, à l’image du nouvel outil de mesure développé par BuzzFeed qui se nomme « pound » qui permet d’analyser le parcours précis d’un article sur le web (réseaux sociaux et dark social compris) et de constater l’effet sur l’audience. Un outil précieux pour BuzzFeed car il permettra de savoir comment atteindre de nouveaux lecteurs d’une manière plus directe et de convaincre des annonceurs grâce aux données de diffusion de leur publicité. enhanced-32344-1429915484-1 enhanced-26319-1429900950-1

Ce qu’il faut en retenir

La devise de BuzzFeed « make ’em laugh, make ’em cry, make ’em share » résume bien l’importance de proposer

  • le bon contenu
  • au bon moment
  • par les canaux adéquats (médias sociaux, applications mobiles…)
  • a une audience dont vous connaissez les attentes et qui sera enclin à partager ce contenu
  • et surtout: EX-PE-RI-MEN-TEZ ! BuzzFeed

Sources contenus et images:

https://storify.com/janellekristina/the-era-of-buzzfeed
http://nymag.com/news/features/buzzfeed-2013-4/#print http://www.buzzfeed.com/about http://www.nytimes.com/2014/08/11/technology/a-move-to-go-beyond-lists-for-content-at-buzzfeed.html?_r=0 http://www.blogdumoderateur.com/decryptage-buzzfeed http://www.buzzfeed.com/?country=us http://fortune.com/2015/05/28/quartz-video-buzzfeed/ http://www.superception.fr/2015/03/22/buzzfeed-revolutionne-sa-strategie-grace-a-la-publicite-native/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s