Les réseaux sociaux, pas qu’une histoire d’ados et de jeunes adultes. Les seniors de plus en plus connectés !

Les adolescents grandissent avec les réseaux sociaux et en font une utilisation journalière. Ils sont quasiment nés avec et je pense qu’ils ne peuvent pas vraiment s’imaginer comment serait la vie sans être connectés avec ses amis jours et nuits. Mais qu’en est-il des seniors, qui ont grandi avec la télé noir et blanc, une machine à écrire et un téléphone à cadran? Est-ce qu’il y a un âge limite pour accéder à ces réseaux sociaux ?

Avant de développer ce sujet, Mémé Lulu nous montre bien qu’il y a des seniors à la pointe des nouvelles technologies :

Une vidéo original réalisée par les étudiants de l’IIM – Institut de l’Internet et du Multimédia.

Pour mon premier blog, j’aurais bien aimé une Mémé Lulu à mes côtés. Mais revenons à nos moutons…

Qui sont ces seniors ?

Il est vrai que le terme senior est un terme « fourre-tout » difficilement identifiable. La définition est liée à l’âge, mais où commence la limite. Elle varie de façon subjective selon le contexte. Le mot « senior » est pour beaucoup synonyme de « personne âgée ». Mais le plus souvent, en particulier dans le monde du travail, le terme est employé pour des personnes qui ont  50 ans et plus. Dans le sport, l’appellation senior débute pour certaines activités déjà à 35 ans et pour les professionnels de la santé, le senior a 70 ans.

Quelques chiffres sur l’utilisation des médias sociaux

3,2 millions d’internautes suisses utilisent les médias sociaux, selon le dernier rapport de NET-METRIX-BASE de Mars 2015. Qu’il s’agisse de blogs, de réseaux sociaux ou encore de « wikis » (outils tels que Wikipedia), les médias sociaux s’utilisent désormais quotidiennement. Bien que les natifs numériques, constituent les cibles principales des médias sociaux, les seniors sont de plus en plus nombreux à les utiliser.

Chez les plus de 55 ans, environ 40 % utilisent les médias sociaux et seulement 29% les réseaux sociaux.

Voici un graphique qui montre l’utilisation des différents médias par les 3 groupes d’âges :

Grafik Social Media

Pew Reserche Center réalise chaque année une grande étude aux Etats-Unis sur l’usage des réseaux sociaux. Des données démographiques précieuses sont, entre autre, recueillies pour mieux connaître les internautes qui utilisent Facebook, Twitter, Linkedin et les autres. Voici la démographie des utilisateurs des réseaux sociaux en 2013 et 2014 : La lecture de ce tableau nous montre entre autre qu’en 2014, 71% des internautes utilisent Facebook, 56 % des internautes de plus de 65 ans utilisent Facebook, etc.

Tableaux Pew Research 2014.xlsx

Il nous montre que l’augmentation de l’utilisation des différents réseaux sociaux est très marquée chez les plus de 50 ans. Mais le retard reste encore important par rapport aux jeunes adultes.

Comme déjà précité, ces chiffres sont obtenus aux Etats-Unis où ils ont une certaine avance sur les Européens au niveau de l’utilisation des différents réseaux.

Voici 5 raisons qui incitent les seniors à se mettre de plus en plus sur les réseaux sociaux:

1. Rester en contact
Les réseaux sociaux sont les outils idéaux pour rester en contact avec sa famille et ses amis. C’est surtout un grand avantage quand les enfants et les petits enfants ne vivent pas dans les environs. Même s’ils sont éloignés les uns des autres, les réseaux sociaux aident à créer une proximité qui n’existait pas avant. Le contact entre grands-parents et petits-enfants est facilité. C’est également l’endroit idéal pour retrouver des amis perdus de vue suite à l’éloignement ou pour d’autres raisons.

2. Partager des images et des vidéos
Il est devenu tellement facile de partager des souvenirs, des moments sympathiques ou encore les progrès des petits-enfants. En quelques clics, ils ont accès aux dernières photos de tous les membres de la famille ou des amis.

3. Partager des intérêts et des loisirs en commun
Il est possible sur les réseaux sociaux de suivre des groupes dédiés à un domaine spécifique. Cela donne la possibilité de s’exprimer sur un sujet, de poser des questions ou éventuellement de trouver une solution à un problème. Ces échanges créent de nouveaux contacts qui vont élargir le cercle d’amis.

4. Partager ses expériences et/ou compétences
Les seniors ne sont pas simplement des gens qui sont plus âgés que nous, ils ont des histoires incroyables et des idées brillantes à raconter. Moi, j’ai toujours regretté que mon grand-père ne m’ait jamais raconté ce qu’il a vécu et ce qui l’a marqué quand il était jeune, comme par exemple l’arrivée du téléphone, de la télé ou même de la première traversée de l’Atlantique en avion. Grâce aux médias sociaux, ils peuvent partager toutes ces expériences.

5. Rechercher du travail
A 55 ans, on est encore dans la vie professionnelle et les réseaux sociaux peuvent être un outil ou une aide pour rechercher du travail. Avoir de l’expérience sur les réseaux sociaux peut être un grand atout pour la nouvelle entreprise.

Les réseaux sociaux, un moyen pour sortir de l’isolement

Avec l’âge, de plus en plus de personnes vivent seules. Souvent leur santé les empêche de sortir et avoir un contact direct vers l’extérieur. Grâce aux réseaux sociaux, ils peuvent rester en contact avec le monde et se sentir moins isolées. Plusieurs études ont démontré que les personnes âgées utilisant les réseaux sociaux ont plus de confiance en eux, un sentiment d’être compétent et utile qui mène indirectement à une meilleure santé mentale et ne tombent pas en dépression.

Quelles sont encore les raisons principales qui freinent les seniors à utiliser les réseaux sociaux ?

Manque de connaissances informatiques
Ils n’ont pas grandi avec les ordinateurs et ont appris à manier un ordinateur sur le tard. Certains n’ont jamais travaillé sur un ordinateur et ont peur de l’utiliser. S’aventurer sur internet devient donc encore plus complexe et la crainte de faire une erreur est encore plus grande. Comme ils ne maitrisent pas, ils craignent de perdre le contrôle.

Manque de connaissance des réseaux sociaux
Quand on demande à une personne de plus de 55 ans, pourquoi elle n’est pas sur les réseaux sociaux, la réponse est souvent : je n’ai pas envie de dévoiler ma vie sur le net. Effectivement, on peut « dévoiler sa vie » si on le veut, mais il y a beaucoup d’autres choses à faire sur les réseaux. Sur Facebook par exemple, il est possible de choisir avec qui on partage une image ou une information. Cela peut être fait dans des groupes fermés. Il n’est pas nécessaire de partager le contenu de nos données avec tout le monde.

Maintien des contacts directs
Les seniors préfèrent garder les contacts en vrai et non pas par le biais d’un écran. Ils pensent que c’est une perte de temps de passer des heures sur internet.

On peut trouver des solutions assez faciles pour pallier aux freins énoncées ci-dessus : se faire aider par un entourage plus jeune ou participer à des cours informatiques.

Si vous n’êtes pas encore connectés, n’hésitez plus et faites le pas. Si vous avez des seniors dans votre entourage, encouragez-les à s’intéresser aux réseaux sociaux.

Si vous avez d’autres arguments pour inciter les seniors à nous rejoindre, n’hésitez pas à nous faire partager vos expériences et idées.

Sources / Articles intéressants à découvrir :

Net-Metrix-base 2014-2
Pew Research Center
Sommerset Care
Older people should use Facebook and other social media websites to prevent their health declining
Qui sont les Silver Surfers, ces seniors fans du web

AC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s