Apple et les médias sociaux: une stratégie qui porte ses fruits?

thinkdifferent

Mettons tout de suite les choses à plat : je possède bien un smartphone avec une jolie pomme croquée et j’éprouve comme des milliers de personnes une certaine fierté lorsque je le sors. Etrange me direz-vous… Et pourtant je reste dans la tranche pacifiste des aficionados de la marque. Je ne ressens, pas encore, une pulsion irrépressible de vous convoquer en duel à mort si vous osez critiquer MA marque.

Exagéré, pensez-vous ?
Et pourtant, la marque Apple a su générer une adoration complète de la part d’un public très varié allant du prédisposé geek de San Francisco à l’apprenti pâtissier breton.

Pas une simple affection pour leurs produits mais un véritable dévouement quasi religieux qui offre à Apple des milliers de gardiens de notoriété pour sa marque.

Je vous vois déjà venir, le sourcil arqué, avec la question légitime : mais quel est le rapport avec les médias sociaux ?
Tout le rapport est là… Laissez-moi vous embarquer quelques minutes dans le monde Apple.

Une marque avant tout émotionnelle

Tim_Cook_Steve_Jobs.large

Steve Jobs a réussi à fédérer une véritable passion autour de sa marque. Les gens se reconnaissent dans cette entreprise à contre-courant qui vous invite à « penser différemment ». Acheter un produit Apple c’est donc être une personne à part, quelqu’un d’important. Vous n’achetez pas un produit mais un statut social.

D’ailleurs plusieurs études sur la fameuse communauté Apple ont été réalisées. Celle du site Hunch blog révèle en 2011que les fans Apple sont plus optimistes, plus urbains, plus voyageurs et ont un niveau d’études plus élevé.
De quoi donner envie à tout le monde d’appartenir à ce club.

Avant d’être une entreprise de technologie, beaucoup estiment qu’Apple est une redoutable entreprise de marketing.
Elle a su créer une relation directe avec son client.

Connaissez-vous le PDG de Samsung ? Celui de Coca-Cola ?
Par contre Steve Jobs et Tim Cook sont des noms qui sonnent très familiers à vos oreilles.

Car Apple c’est aussi une grande famille, qui joue toujours sur la proximité.

Et voilà comment naît l’amour avec un grand A (comme Apple).

« On ne fera jamais une bonne publicité en mettant en avant des caractéristiques techniques, des gigaoctets de RAM, des tableaux ou des comparatifs.

Il faut transmettre une émotion. »

  • Si vous savez que Steve Jobs a racheté Pixar à Georges Lucas, vous en savez déjà assez. Sinon, cliquez ici
  • Si vous osez ignorer que Tim Cook est du signe du Scorpion

Une communauté hors du commun

Votre ancien Mac a été transformé en boîte aux lettres ? Votre iMac en aquarium ?
Vous vous reconnaissez alors certainement dans la communauté Apple.
Inutile de passer l’un des nombreux tests sur le net pour savoir si vous êtes un vrai de vrai.

Lorsque Samsung lance une pub pour comparer son téléphone avec l’iPhone, ils reçoivent à chaque fois une offensive de la part des fans Apple.
Allez trouver une autre marque qui arrive à provoquer une telle passion et surtout un tel engagement.

Car il y a surtout les fans d’Apple et les anti-Apple. Et tous parlent encore et toujours d’Apple.

On aime Apple à la vie à la mort. Pas autrement. Et cette passion fait de la communauté Apple, le pilier de la marque.
Cette dévotion laisse rêveuses de nombreuses entreprises car une telle communauté n’a pas de prix. Elle est un gage de qualité et de confiance.

Et toute cette belle publicité ne coûte pas un radis à la firme californienne.

Untitled design

  • Si vous vous disez que ça ne peut pas être plus extrême que l’aquarium 

Facebook et Twitter dans tout cela

Concernant les réseaux sociaux, ne cherchez pas trop car vous ne trouverez pas Apple sous son meilleur jour.

La pomme est présente sur Facebook mais sous ses appellations AppleStore et Itunes. Point barre.

Vos yeux s’illuminent car vous pensez avoir trouvé la page officielle d’Apple sur Twitter ? Déchantez vite, des pages Apple il y en a des tas, mais regardez de plus près: il n’y a pas de page officielle active.
Tim Cook possède une page Twitter bien fournie. Mais c’est là la seule réussite, semblerait-il, pour Apple sur les réseaux sociaux.

Inutile de préciser que vous ne trouverez rien sous Pinterest, Google + ou encore Instagram.

Mais si Apple n’est pas sur ces réseaux sociaux, sa communauté elle, y est.
Prête à :

  • en découdre avec le premier venu qui mettra en doute la qualité des produits
  • répondre aux questions des nouveaux utilisateurs, futurs acheteurs ou habitués
  • spéculer sur des rumeurs et alimenter la notoriété de la marque
  • partager son expérience des produits

Et des vrais gens dévoués qui s’occupent de votre marque ça vaut bien autant qu’une page officielle, non?

Ne pas confondre réseaux et médias sociaux

Là où la société Apple semble pêcher avec les réseaux sociaux, elle cartonne avec les médias sociaux.

En effet, un rapide tour sur Apple.ch vous permet de suite d’accéder à la « Apple support communities » ou comment connecter simplement des utilisateurs afin de rendre l’expérience plus vraie (et moins chère !).

Vous pouvez aussi acheter en ligne, publier des commentaires. Idem pour iTunes.

Nombreux sont les sites ou les blogs consacrés à Apple qui donnent des astuces, renvoient sur le site Apple pour des achats, répondent et échangent avec les utilisateurs ou encore publient des articles.

Et qui sont, aussi, des mines d’or pour lancer des rumeurs. Apple en est très friand, peu importe que l’information soit vraie ou fausse, l’important est de garder le contact avec la communauté, d’ouvrir le dialogue et de laisser gentiment le buzz enfler.

IMG_2667

Tous ces sites font donc un job absolument inestimable pour la Firme de Cupertino.

Quelle stratégie se cache derrière tout cela

Apple est une entreprise de secrets qui aime se draper dans le mystère. La marque cultive depuis ses débuts ce côté «opaque » qui attise la curiosité de ses fans.

Etre présent sur les réseaux sociaux c’est s’exposer, être transparent et risquer de perdre le contrôle de son image.

C’est aussi une communication à gérer en plus, sur un nouvel outil, alors que celle-ci est déjà clairement distillée au compte-goutte.

La stratégie Apple est simple et tient en 3 points :

  1. Silence radio = Fans bouillonnent et spéculent
  2. Rumeur = Lancée par les médias et de suite relayée par une énorme communauté
  3. Buzz = Quelques infos données à droite, à gauche juste pour bien alimenter les rumeurs. Il ne reste plus qu’à surfer sur le buzz.

Certains blogs parlent de non-stratégie simple mais je doute qu’une telle entreprise réglée comme du papier à musique et pionnière dans ce type de communication et de marketing laisse quoi que ce soit au hasard.

Le fait est que, même si Apple a raté le coche avec son entrée sur les réseaux sociaux, la stratégie semble cohérente et c’est là, à mon humble avis, que l’exercice est réussi.

Il faut juste accepter qu’à l’air des réseaux sociaux à outrance, certaines entreprises fassent le choix, judicieux, de ne pas y être afin d’être en phase avec leur stratégie initiale.

Antisociale pour certains, marketeuse de génie pour d’autres. Reste que la marque à la pomme c’est une place numéro un en bourse depuis 4 ans avec plus de 700 milliards de dollars.

Une stratégie qui porte donc ses fruits … en plaqué or.

Interview de Didier fondateur du site Mac4Ever

didierLe site Mac4ever a vu le jour il y a 15 ans, créé par un groupe de jeunes passionnés qui passaient leur temps libre à publier des informations sur leur marque fétiche, pendant que leurs petits camarades faisaient du skate.

Didier, l’un des fondateurs, s’est occupé du site à côté de ses études d’ingénieur, puis est entré dans le monde du travail en faisant toujours vivre le site Mac4ever.
Le site ayant pris de l’ampleur en même temps que la marque Apple, il est devenu une entreprise en 2006.

Mac4ever est, avec MacGénération, le site de référence francophone pour la marque.

Apple est connu pour faire de la rétention d’informations, d’où tenez-vous vos sources?
La stratégie d’Apple a toujours été de ne pas donner trop d’informations. Mais malgré tous leurs dispositifs, ça finit toujours par « fuiter ». Aujourd’hui garder une info à 100% est quasiment impossible. Apple ne donne que peu de précisions sur leurs produits et ça créé un énorme marché de spéculation qui est d’ailleurs entretenu par Apple même.

Après il est clair qu’Apple laisse des indices mais c’est en général sous contrôle. Certains journalistes sont connus par exemple pour leur lien étroit avec la marque. Plus Apple diversifie ses partenaires de conception plus il y a le risque qu’une information confidentielle soit lâchée par un tiers. Même certains employés d’Apple sont parfois prêts à donner un petit indice contre rémunération…

Quand une marque joue autant sur le mystère, tous les canaux se mettent en route: employés, fournisseurs mais aussi journalistes. Il suffit de faire une enquête sur des dépôts de marque ou des brevets par exemple. Et bien sûr, les réseaux sociaux alimentent aussi énormément le fil de rumeurs.

Il y a donc plusieurs pistes pour récupérer des informations.

En quoi la communauté Apple a-t-elle évolué en 15 ans?
Apple est devenue une marque mainstream et le concept de communauté a vraiment changé. C’est parti d’un groupe de passionnés un peu geek au grand public « haut de gamme ».

Aujourd’hui tout le monde a un téléphone et il y a donc deux groupes: les pros Apple et les pros Androïd. Et forcément la communauté est énorme car elle est sortie de son marché de niche. Au-delà d’une communauté, tout le monde aujourd’hui a un iPhone.

Maintenant c’est big brother, c’est la plus grande boîte du monde. C’est un truc de dingue, ce n’est plus une société rebelle. Je dirais qu’il n’y a plus ce côté identitaire, plutôt statutaire.

Mac4ever est une entreprise dédiée à Apple. Etes-vous une exception?
Nous sommes deux en France à bien fonctionner et à être des entreprises. Après il y a plein d’autres sites mais ils sont tenus par des fans sans que ce soit un business.
Il y a des sites spécialisés qui cartonnent en Allemagne, en Angleterre et aux USA.
Mais aujourd’hui tous les sites techniques généralistes se mettent aussi à faire de l’actualité Apple. On en parle même dans Vogue, c’est dire.

Apple et les réseaux sociaux, ça te parle?
Apple sur Twitter est une tête d’œuf. Juste incroyable!
Ils ont une absence totale de communication sur les réseaux sociaux.

Tim Cook a un compte Twitter qui est très populaire alors que Steve Jobs n’en avait pas. Ils ont ignoré les réseaux sociaux et ont donc raté le coche.

Pour l’histoire, Steve Jobs était encore de la vieille école et n’est pas né avec cela. A l’époque ce n’était pas du tout dans les priorités d’Apple.
Ils ont intégré Facebook et Twitter dans les iPhones il y a seulement 2 ans environ. Enfin, ils sont un peu à côté de la plaque…

Mais vu leur stratégie de non-communication c’est logique qu’ils n’y soient pas.

Apple une marque qui joue sur l’émotion, on est d’accord?
L’émotion c’est Steve Jobs. Il faut lire sa bio pour comprendre à quel point il était perfectionniste et que son objectif était vraiment que tout soit beau dans ses produits pour créer la passion.
Apple a cette maniaquerie ultime qui fait que tu vas adorer.

L’esthétisme des produits Apple est donc si poussé que les utilisateurs sont vraiment fiers de posséder un produit siglé de la pomme. Steve Jobs avait cette culture du produit qui fédère les gens.

La communauté Apple est née sur ce sentiment d’appartenance.
Il n’y aura jamais de Samsung4ever… il y a un véritable affect pour la marque Apple.

Alors oui, Apple carbure à l’émotionnel.

Exclusivité:
Avant-première européenne du film « Steve Jobs » au Cinétoile. Réaction à chaud:

Merci à ceux qui ont pris le temps de lire mon article. N’hésitez pas à laisser un petit commentaire.

7 réflexions sur “Apple et les médias sociaux: une stratégie qui porte ses fruits?

  1. Halima Servageon dit :

    Chère Aurore,
    Merci pour cette analyse historique de la marque et son lien particulier à la communication classique et aux médias/réseaux sociaux.
    Je retrouve la subtilité de ton humour en te lisant et le grain de folie de la discrète Aurore au micro.
    Bien à toi,
    Halima

    Aimé par 1 personne

  2. Valérie Jacquat dit :

    Je retiens surtout le pâtissier breton! 😀 Je trouve très bien l’idée d’intégrer des petites phrases intermédiaires pour « pimenter » ton article, ça ma plaît. Pas contre, vraiment déçue du thème du sujet… Samsung4ever! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • auroreetique dit :

      Valérie, tu peux donner tort à Didier en créant un site Samsung4ever 🙂
      J’avoue aimer les pommes, mais on les gardera pour faire de la pâtisserie, ainsi la paix sera maintenue.
      Toute belle journée

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s