MON AVATAR N’EST PAS UN BATARD

La résonance de l’arc-en-ciel ou comment Judy Garland a envahi les réseaux sociaux.

Rappel des faits.

Dans les jours suivant la décision de la Cour suprême le 26 juin 2015 aux Etats-Unis, plus de 26 millions de personnes, multinationales et politiciens ont affiché un filtre arc-en-ciel sur leur avatar.

La légende voudrait, selon le magazine «Slate», que Judy Garland, une énorme star au sein de la communauté gay, ait contribué à la résonance de l’arc-en-ciel auprès des militants, par sa chanson emblématique «Somewhere over the rainbow», tirée de la comédie musicale Le Magicien d’Oz.

judy-garland-dorothy

Une décision historique

Ce jour là, la Cour suprême légalise, le mariage homosexuel dans l’ensemble des Etats-Unis. La Haute Cour juge, par cinq voix contre quatre, que les 14 Etats américains qui refusaient encore d’unir deux personnes de même sexe devaient non seulement les marier, mais aussi reconnaître leur mariage s’il avait été célébré ailleurs. Au nom de l’égalité de tous devant la loi, «le 14e Amendement requiert d’un Etat qu’il célèbre un mariage entre deux personnes de même sexe», a écrit le juge Anthony Kennedy, s’exprimant ainsi au nom de la majorité de la Cour suprême. «Le droit au mariage est fondamental», a-t-il souligné.

En rendant son jugement, Anthony Kennedy écrit aussi ce dernier paragraphe, celui qui lancera le déferlement multicolore sur les réseaux sociaux:

«Aucune union n’est plus profonde que le mariage, car il incarne les plus hauts idéaux de l’amour; la fidélité, la dévotion, le sacrifice et la famille. En formant une union matrimoniale, deux personnes deviennent supérieures à ce qu’elles étaient auparavant. Le mariage incarne un amour qui peut perdurer après la mort. Ce serait ne pas comprendre ces hommes et ces femmes que de dire qu’ils manquent de respect à l’idée du mariage. Leur plaidoyer consiste à dire que justement, ils le respectent si profondément, qu’ils cherchent eux-mêmes à s’accomplir grâce à lui. Ils demandent une dignité égale aux yeux de la loi. La Constitution leur donne ce droit.»

L’histoire est écrite, les esprits se libèrent et sur les réseaux sociaux, c’est la folie.
Tout de suite dans un communiqué, Apple se fait écho de la décision de la Cour suprême et félicite tous ceux qui ont travaillé dur pendant les années qui ont précédé cette décision historique:
« Ceci est une étape capitale en faveur de l’égalité et des droits fondamentaux dans les Etats-Unis. Nous ne pouvions pas être plus heureux pour nos employés, nos clients et les gens de partout en Amérique qui ont maintenant le droit d’épouser la personne qu’ils aiment. »

Toute recherche dans Google qui comprend le mot gay, lesbienne, transgenre ou bisexuel, fait apparaître des petits personnages multicolores se tenant par la main.
Facebook affirme une augmentation régulière du nombre et du taux de personnes affirmant ouvertement leur orientation. Et déclare qu’environ 6 millions d’utilisateurs américains de Facebook s’identifient comme LGBT et que 800’000 sont sortis du placard: le coming out est en plein essor. Selon une nouvelle étude de la plateforme de médias sociaux, Facebook parle de 3 fois plus que ce qu’il y avait un an auparavant.
Pour un nombre croissant de personnes, «sortir» à des amis et la famille est désormais aussi simple que de changer le statut de votre relation sur votre page.

Facebook page

Le clic est en marche
La décision de la Cour suprême a généré 6,2 millions de tweets dans les premières 4 heures qui ont suivi l’annonce, à savoir 20’000 tweets par minute.
Le hashtag #LoveWins fait apparaître un cœur aux couleurs de l’arc-en-ciel et devient le hashtag le plus populaire avec plus de 3,6 millions de tweets l’utilisant.
Surfant sur la vague, Snapchat ajoute un nouveau filtre, il est bien entendu multicolore.
Les marques et entreprises de toutes tailles utilisent les médias sociaux pour soutenir le mariage homosexuel et communiquer leur appui; on retrouve parmi elles: Starbucks, American Airlines, the Sims, American Apparel, Absolut Vodka, iTunes movies, Gap, Mastercard, etc. Ces compagnies ont changé leur logo et /ou avatar des médias sociaux par des logos multicolores suite à la décision historique et se joignent de ce fait au mouvement. Une manière visuelle rapide de se rallier à la communauté LGBTQ.

Instagram HILLARYCLINTON

Instagram HILLARYCLINTON

Ce n’est pas la première fois que les comptes de médias sociaux ont été utilisés pour se rallier à une cause. Après la fusillade dans l’école de Sandy Hook aux USA, certaines personnes et entreprises ont jauni leur logo. Le logo de la communauté tech est devenu noir pour protester contre le Stop Online Piracy Act, projet de loi qui aurait permis au gouvernement américain de fermer des sites web. Et plus récemment le drapeau français tricolore  en soutient aux victimes des attentats du vendredi 13 2015, à Paris.
Mais aucune question n’aura autant mobilisé via les réseaux sociaux que le mariage entre personnes du même sexe.
Jay Brown, directeur de la recherche et de l’éducation du public à Human Rights Campaign Foundation, a déclaré: «Nous voyons les gens devenir visibles dans leurs propres vies.» Une communauté qui souffre d’isolement et d’intolérance retrouve enfin une dignité et un sentiment libérateur.

Oui, c’est un signe de progrès et il devrait être applaudi de tous. Se rallier aux efforts des réseaux sociaux pour défendre les libertés, on aime. Et les médias sociaux sont un outil incroyable pour rendre cela possible.

Il n’est jamais trop tard.
A vos avatars!

https://www.facebook.com/celebratepride 

Petit historique du drapeau arc-en-ciel

Conçu à San Francisco par l’artiste Gilbert Baker en 1978, la conception a subi plusieurs révisions et, selon la disponibilité des tissus, certaines couleurs sont enlevées ou rajoutées. Les couleurs reflètent la diversité de la communauté LGBT, et le drapeau est souvent utilisé comme un symbole de la fierté des différences et de la liberté. Il est utilisé dans le monde entier.

Le premier drapeau a huit bandes (le rose et le turquoise disparaîtront faute de tissu lors de la fabrication).

1er drapeau

Pollyanna Welsh / 11 novembre 2015

5 réflexions sur “MON AVATAR N’EST PAS UN BATARD

  1. Valérie Jacquat dit :

    Judy Garland, égérie de la culture gay… Je ne le savais pas! Merci pour l’article. Cela montre bien comment des faits historiques ou émotionnels peuvent investir les plateformes sociales.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s