Les réseaux sociaux : une évolution plus qu’une révolution ?

netDans le cadre de notre formation de spécialiste en média sociaux, j’ai souhaité apporter un éclairage spécifique sur la notion de « réseaux sociaux » et partager avec vous ma réflexion à ce sujet.

La notion de « réseau social » est apparue pour la première fois en 1954 dans un article rédigé par l’anthropologue John A. Barnes.

J’entends les voix intérieures de certains d’entre vous : « un anthropologue ? quel est le lien avec les réseaux sociaux ? » ; « futur nom de la formation SAWI SMS pour 2017 ? ».

Même si des constructions de réseaux sociaux semblent exister depuis l’époque du néolithique méditerranéen (7000 – 5000 avant Jésus-Christ), les nombreuses recherches sur la question des organisation sociales, attribuent à John Barnes la paternité du terme « réseaux social ». John Barnes écrit dans sont article « Class and Committees in a Norwegian Island Parish »

« Chaque individu a un certain nombre d’amis, et ces amis ont leurs propres amis ; certains de ses amis se connaissent les uns les autres, et d’autres non. Il me semble approprié de parler de réseau pour désigner cette sphère sociale. L’image que j’ai en tête est celle d’un ensemble de points qui sont reliés par des lignes. Les points de cette image sont des individus, ou parfois des groupes, et les lignes indiquent quelles sont les personnes qui interagissent les unes avec les autres. »

Quoi ? John Barnes aurait-il aussi inventé les notions d’amis et d’interactions ? et moi qui pensait naïvement que l’auteur de ces notions n’était autre que Mark Zuckerberg.

La notion d’interaction

A la lecture de textes plus anciens que cet article de Barnes, il apparaît qu’il n’est pas le premier (lui-même conteste d’ailleurs la paternité du terme), a évoquer les « réseaux sociaux ».

En 1913, Emile Durkheim, fondateur de la sociologie moderne, utilise le terme dans la quatrième leçon de Pragmatisme et sociologie : « le monde est fait d’un nombre incalculable de réseaux qui unissent les choses et les êtres les uns aux autres ». Il parle également de la notion d’intercation entre les individus :

« Les hommes sont enserrés dans de vastes réseaux de relations sociales. Ainsi, supposons que A connaît B, que B connaît C, que C connaît D : nous pouvons alors faire passer un message de A à D »

En 1967, Stanley Milgram, psychologue social américain, étaye cette notion d’interaction grâce à l’expérience de la théorie des 6 degrés de séparation, aussi appelée l’expérience du petit monde. Par cette expérience, Milgram tente de démontrer que tout être humain peut être relié à un autre par une chaîne de relations. Il vérifie ainsi la véracité de ce fameux dicton populaire : « Que le monde est petit ! ». Les conclusions de cette étude décrivent une chaîne de relation moyenne de 5.2 intermédiaires.

Voici une petite vidéo pour mieux comprendre cette expérience, avec une exemple concret régulièrement utilisé en cours :

Et le lien avec les réseaux sociaux ?

Depuis plus d’une dizaine d’année, l’émergence et la croissance exponentielle des Technologies de l’Information et de la Communicatuin (TIC) auront permis le développement de nouveaux modes de communication : internet, téléphonie mobile, etc.

Si au début des années 90, tout le monde s’accordait à dire que les e-mails étaient quelque chose de génial, il en va de même aujourd’hui pour les messageries instantanées de type Whats’App et Messenger.

L’expérience de Milgram citée ci-dessus a été reproduite en 2011 par l’Università degli Studi di Milano en collaboration avec Facebook. Les conclusions de cette étude montrent que, avec Facebook, la chaîne de relation moyenne est désormais de 4.74 au lieu des 5.2 en 1967.

S’ils peuvent être considérés comme une révolution en terme de communication et d’outils marketing, les réseaux sociaux numériques s’apparentent plus à une évolution des réseaux sociaux sociologiques tel que le décrit Durkheim en 1913, qu’à une réelle révolution.

Sébastien Deshusses

Quelques références :

  • Sociologie des réseaux sociaux, Pierre Mercklé, La Découverte, Paris, 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s