Les dangers des réseaux sociaux dans notre vie privée !

« Les risques sur les réseaux sociaux sont surtout liés à une mauvaise utilisation des fonctionnalités (de ceux-ci) et des règles de confidentialité. Certaines personnes ne sont pas conscientes qu’elles ne sont pas propriétaires des publications sur les réseaux sociaux, d’autres peuvent s’approprier vos contenus ou vos informations personnelles ! Cet article mentionne quels sont les risques sur les réseaux sociaux et quelles sont les bonnes pratiques conseillées ! »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les réseaux sociaux appartiennent à la génération du Web 2.0. L’utilisateur n’est pas seulement consommateur, il est aussi acteur, il crée du contenu (textes, vidéos, photos,…) à la différence de l’internet traditionnel. Ce qui paraît sympa peut vite devenir dangereux et incontrôlable.

Derrière chaque réseau social il y a une organisation, donc des personnes qui voient toutes vos données, ce qui signifie que rien n’est privé mais tout est public. Sur internet, on ne peut rien contrôler. Si vous partagez une photo sur Facebook (ou un autre réseau social) avec un groupe d’amis, ces personnes pourront la partager ou même faire une capture d’écran et la mettre sur un autre réseau social. C’est le cas aussi pour un commentaire ou une vidéo ( les personnes peuvent la télécharger sur leur ordinateur).

Ci-dessous une Interview vidéo sur les dangers des réseaux sociaux, intervenant Stéphane Koch Spécialiste dans l’utilisation des réseaux sociaux et médias sociaux, dans la gestion de la réputation sur internet, et aussi sur la sécurité de l’information et la sécurité humaine. Il répond à certaines de mes questions dont les suivantes : Quelle est la part de responsabilité de l’humain dans la sécurité des réseaux sociaux ? Quel est le principal danger pour notre sécurité sur les réseaux sociaux ? Quels sont les 10 conseils à donner aux utilisateurs des réseaux sociaux ?

« Je vais souvent donner des exemples avec Facebook mais cela peut aussi se produire avec d’autres réseaux sociaux ».

Statistiques : combien de gens utilisent les réseaux sociaux, Que font-ils sur ceux-ci.

stats-blog-mondulateur

statistique-de-blaise-mao

Blaise Mao, rédacteur en chef de la revue « Uzbek & Rica », vient de co-signer, avec Thomas Saintourens « Cyber fragiles » aux éditions Tallandier.

Plus de temps vous passerez sur les réseaux sociaux, en partageant des publications, en ajoutant des gens que vous ne connaissez pas, plus vous serez vulnérable (vous serez un livre ouvert que tout le monde peut lire) et certains risques des réseaux sociaux mentionnés ci-dessous pourront se produire chez vous ou avec vous !

Quels sont les risques sur les réseaux sociaux en tant que privé ?

  • Cybercriminalité :
    • Piratage de comptes, les pages entreprises liées à votre profil piraté sont accessibles par les pirates (hackers). Ils peuvent envoyer des messages à vos amis, leur donner rendez-vous, etc. Publier des statut qui nuiront à votre image ou à l’image de l’entreprise.
    • Usurpation d’identité, c’est le fait que quelqu’un utilise vos informations   permettant de vous identifier sans votre accord (nom, e-mail, adresse, photographie…). Ces informations peuvent servir  par exemple à souscrire un crédit ou un abonnement sur internet sous votre nom, ou tout simplement de nuire à votre réputation.
    • Liens corrompus qui vous demandent un e-mail. Les personnes derrière ces liens peuvent accéder à d’autres comptes qui sont liés à cet e-mail, exemple à votre compte Facebook (il existe des logiciels qui trouvent le mot de passe juste avec l’adresse e-mail).
    • Piratage bancaire : Certains liens malveillants se faisant passer pour une société qui vous est familière, vous demandent des coordonnées bancaires.
  • Cyberharcèlement, c’est la diffusion de rumeurs infondées, l’envoi de messages d’insultes ou encore la création de faux profils sur les réseaux sociaux. Le cyberharcèlement a de nombreux points commun avec l’harcèlement traditionnel. La différence c’est qu’il s’agit d’agressions répétées sur le long terme envers autrui dans le but de nuire celui-ci mais en utilisant des supports numériques. Sur internet tout se conserve, se propage rapidement et il y a aussi l’anonymat.
  • Agressions sexuelles :
    • Pédophilie : les pédophiles peuvent utiliser les réseaux sociaux pour entrer en contact avec des victimes potentielles.
    • Sextortion : Des personnes demandent à autrui de transmettre des images ou des vidéos érotiques d’eux-mêmes, voire de se livrer à des actes sexuels devant la webcam. Les victimes dévoilent ainsi leur corps sous prétexte d’intérêt sexuel, voir sentimental de la part de l’autre partie. Le matériel (photo ou vidéo) transmis est ensuite utilisé à mauvais escient, notamment à des fins d’extorsion de fonds.
    • Revenge porn ou revanche pornographique : C’est le fait que le contenu intime d’une personne est publié en ligne dans une plateforme sans son consentement dans le but d’en faire une forme de « vengeance ». Mais ça peut être aussi un ex-partenaire qui veut embarrasser la personne sur la photo ou la vidéo. Le contenu peut aussi être mis en ligne par un pirate qui exigera une somme d’argent pour supprimer le contenu publié.
    • Stalking : Des personnes se servent des réseaux sociaux pour atteindre des victimes et s’introduire violemment dans leur vie privée. Celles-ci sont  poursuivies, terrorisées et, parfois même agressées physiquement ou sexuellement.
  • Contacts indésirables, des gens que vous ne connaissez pas peuvent rentrer en contact avec vous pour des raisons malintentionnées comme c’est par exemple le cas pour les agressions sexuelles.
  • Données ineffaçables: Les données qui circulent sur les réseaux sociaux et sur internet ne s’effacent pas (commentaires, photos, vidéos…).
  • Utilisations de vos données à des fins commerciales : Par exemple Facebook vend vos informations personnelles que vous avez saisies sur celui-ci à des sociétés qui paient très cher.
  • Attaque « likejacking » sur facebook. Technique de piratage permettant de générer des « like » en cachant un bouton « j’aime » derrière un autre bouton, par exemple de lancement de vidéo.
  • Applications malveillantes sur des sites précis comme Facebook. Quelques-uns de vos amis publient parfois des photos avec un lien sur votre mur et ceux de ses amis, et aussi dans des groupes etc… Mais ils ne l’ont pas fait ! Vos amis ont été victimes d’applications malveillantes de Facebook qui s’installent après avoir cliqué sur le lien et qui a tendance à publier des messages spam qui lui permettent  de se répliquer et se propager vers d’autres comptes. C’est un type de virus informatique. La personne qui a créé cette application cherche à récupérer des informations confidentielles sur vous. Plus de détails ici.
  • Spams se sont des messages  malveillants qui se retrouvent sur des sites ou réseaux sociaux. Exemple : Une annonce atterrit comme par magie sur votre mur. Elle vous  propose de savoir qui » visite votre profil Facebook ». Si vous êtes tenté et que vous cliquez, c’est le début d’un enchainement de faits auxquels on ne peut s’échapper. Plus de détails ici.
  • Pertes de contrôle de sa vie privée.
  • Programmes malveillants
  • Fuite de données
  • Participation involontaire à une attaque
  • Vols
  • Diminution ou augmentation de votre Notoriété sans le vouloir

Infographie de Trend Micro sur les conséquences de certaines publications sur les réseaux sociaux.

INFOGRAPHIE: Les risques liés aux publications sur les réseaux sociaux

Ci-dessous, cinq exemples réels des risques sur les réseaux sociaux

Avec l’accord des parents un jeune homme de 20 ans, aux États-Unis, a envoyé une invitation sur Facebook à 3 filles : une de 14 ans, une autre de 13 ans et la dernière 12 ans. Les 3 jeunes filles rencontrent le jeune homme à l’insu des parents alors qu’elles ne le connaissent pas du tout. Regardez la réaction des jeunes filles et des parents et partagez la vidéo avec vos amis. Cas aux États-Unis certes, mais ici en suisse ça arrive aussi. Voir la vidéo.

Dans le 19:45 sur M6, le 27 septembre 2016
« Une jeune fille de 15 ans se suicide car des photos intimes de celle-ci ont été publiées sur facebook.»

Les exemples suivants ont été repris d’un reportage Facebook de la chaîne de télévision québécoise « Canal D ».

« Une jeune fille de 15 ans a envoyé une invitation pour son anniversaire sur Facebook. Elle a oublié de choisir une liste d’amis spécifique et l’invitation a été publiée publiquement. Des centaines de gens sont apparus devant chez elle. Elle a dû se réfugier chez ses grands-parents. Elle a vu sa notoriété augmentée en quelques heures à cause d’un oubli. »

« Une famille a été cambriolée. Le voleur s’est photographié avec l’argent volé dans la maison et a publié la photo sur le compte Facebook du jeune garçon (il a piraté son compte) avec l’ordinateur de celui-ci. Le jeune garçon et son père publiaient trop d’informations personnelles sur Facebook…»

« Un homme a été obligé d’arrêter sa campagne politique à cause d’anciennes photos compromettantes sur Facebook, datant de l’école secondaire. Son concurrent les a trouvées et les a diffusées auprès des médias.»

1ère photo : Il danse avec une amie et touche avec une de ses mains son sein
2ème photo : Il baisse son pantalon et ses amis montrent du doigt son caleçon.

10 conseils afin d’éviter que de telles situations se produisent.

  1. Protégez votre sphère privée : paramétrez les options de votre sphère privée afin de définir qui a accès à quelles informations de votre profil.
  2. Faites attention à l’image que vous donnez de vous-même : avant de publier des photos ou des informations sur Internet. Interrogez-vous sur les informations privées que vous souhaitez échanger avec un groupe défini, penchez-vous sur les conséquences éventuelles d’une plus large diffusion (publique). Il est absolument impossible d’effacer toute trace d’une image publiée sur la Toile !
  3. Bannissez les images gênantes de vous ou d’autrui.
  4. Réfléchissez avant de publier des informations : qui les verra aujourd’hui et plus tard.
  5. Publiez seulement des photos ou des vidéos d’un tiers avec son accord.
  6. Demandez de retirer une photo de vous à autrui si celle-ci nuit à votre image ou que vous ne souhaitez pas qu’elle soit publique.
  7. Vérifiez régulièrement vos réglages de confidentialité et vos listes de contact
  8. Ayez un bon mot de passe pour vos comptes : minimum entre 16-18 caractères avec une authentification forte.
    • Je vous conseille LastPass comme gestionnaire de mot de passe, vous n’aurez plus qu’à vous souvenir du mot de passe de celui-ci et il se souviendra de tous vos autres mots de passe pour vous ! (j’ai testé et c’est génial).
    • L’authentification forte c’est une vérification à deux niveaux. Lorsque vous vous connectez, le réseau vous demande un code que vous recevez par sms (en plus de votre mot de passe) disponible quasiment sur tous les réseaux. À régler dans les paramètres de confidentialités.
  9. Effacez régulièrement vos cookies et déconnectez-vous des réseaux sociaux ou ouvrez une fenêtre de navigation privée : Idéalement, effacez vos cookies après chaque utilisation sur internet. Les cookies ce sont de petits fichiers qui vont se stocker sur votre ordinateur lors de votre visite sur un site. Ces fichiers permettent entre autre de savoir si un visiteur est déjà venu sur le site. Lorsque vous vous connectez sur un réseau social, il peut donc savoir grâce à ces fichiers quels sites vous avez visités.
    C’est pour cette raison qu’il faut vous déconnecter des réseaux sociaux et effacer vos cookies si vous souhaitez que votre navigation reste privée (Attention: si vous ne cliquez pas sur le bouton déconnecter, vous êtes toujours connecté même si vous avez fermé votre navigateur (fenêtre, onglet…)). Les réseaux sociaux ont eux aussi des cookies donc ils peuvent savoir quelles pages « entreprise » vous avez visité, par exemple.
    Sinon une autre possibilité s’offre à vous, la navigation privée ainsi rien ne sera téléchargé en local sur votre ordinateur (site ou réseaux sociaux).
  10. Comprendre les fonctionnalités et les outils des réseaux sociaux : N’utilisez pas seulement les fonctionnalités et outils que les réseaux sociaux vous offrent, essayez de comprendre quelles sont leurs vraies utilités pour vous et pour le réseau en question. Quelles sont les conséquences de cette utilisation.

Sur le même sujet

En quête d’actualité – Facebook,Twitter les réseaux : sociaux sont-ils vraiment nos amis ? Petit résumé : Les réseaux sociaux se font de l’argent avec nos données personnelles, les policiers exploitent les données de ceux-ci pour des enquêtes, les dangers de publier des informations personnelles (amour, lieux, âges, loisirs, etc.). Ce n’est pas sans danger de partager nos données personnelles. La vidéo a été publiée le 11 mai 2014 mais les informations sont toujours d’actualité.

Reportage Facebook de la chaîne de télévision québécoise « Canal D ». Cette vidéo date
de 2013 les faits mentionnés dans le reportage arrivent encore de nos jours même après 3 ans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s