Les médias sociaux dans le recrutement

L’évolution constante et rapide des médias sociaux impacte directement le domaine du recrutement, mais comment ? Quels sont les outils dont raffolent les  recruteurs?  Pour répondre à un marché de l’emploi exigeant où la polyvalence des profils est de mise est les formations continues un impératif de carrière, visite guidée dans le monde du « E-recrutement » afin de maîtriser les basiques d’un recrutement en ligne !

Selon une première étude réalisée en Suisse romande en 2009 puis en 2015, les recruteurs et les ressources humaines n’hésitent plus à s’appuyer sur les réseaux sociaux afin de trouver le profil du candidat qui correspondra parfaitement aux exigences de l’employeur (entreprise). Linkedin, Twitter, Facebook ou encore Xing sont utilisés quotidiennement dans notre vie professionnelle et privée.

En s’appuyant sur le tableau suivant tiré de l’étude de 2015 effectuée auprès de 165 RH de suisse Romande, on constate effectivement une augmentation significative de l’utilisation des médias sociaux sur les six dernières années. Il est intéressant de noté sous le point 8, l’utilisation qui a presque doublé au niveau des réseaux sociaux .

von Eric Davoine, Bertrand Audrin, Marine Cerf • 27.05.2016

tableau1onycroit

L’utilisation en Romandie  – LindedIn à 51,1%  – Twitter 11,4 %  – Facebook 9,2%

tableau2onycroit

Sur le tableau 2

Toujours selon l’étude de 2015, le tableau ci-dessus, relève, quant à lui, les changements de perception dans l’utilisation des médias sociaux.

Aujourd’hui, faire appel aux ressources du web est devenu une évidence.

Pour un recruteur, l’accès rapide aux informations des éventuels candidats, représente un atout majeur pour filtrer les compétences clés correspondant aux postes et ainsi réduire considérablement le temps et les coûts du processus d’embauche. On va à l’essentiel dans un monde du travail en perpétuelle mutation.

Du côté du candidat, le cv en ligne a plusieurs avantages, comme celui de réactualiser ses compétences en temps réel tout en maintenant une visibilité pour le réseau professionnel. Cette étude démontre qu’en Suisse romande les recruteurs sollicitent de plus en plus les réseaux sociaux pour trouver la perle rare.

De manière globale, les médias sociaux favorisent un flux d’informations qui va servir tant au recruteur qu’au recruté. On va vers une logique de visibilité augmentée, pour tout individus qui est actif ou en recherche d’un nouveau poste. Les médias sociaux permettent aussi à ces acteurs du monde professionnel de renforcer et développer leurs connaissances liées au marché de l’emploi, tout en observant quelles sont les tendances et besoins futurs des entreprises. C’est une porte ouverte aux formations continues, aux reconversions professionnelles et à la création de nouveaux emplois.

Le top des médias sociaux pour un bon recrutement ?

Dans cette jungle des réseaux sociaux existants et de ceux florissants, il est difficile de savoir lesquelles utiliser pour recruter LE bon candidat ! Voici un tour d’horizon dans ce qui se fait de mieux en la matière.

22
Source : bond-us.comCrédit photo : © Shutterstock / Aniwhite

  • 91 % des recruteurs sont actifs sur les réseaux sociaux et 70 % d’entre eux prévoient d’augmenter leur budget social media
  • 9 recruteurs sur 10 regardent les profils sociaux d’un candidat avant de se positionner sur son embauche
  • 7 recruteurs sur 10 disent avoir réussi leur recrutement grâce aux réseaux sociaux
  • 64 % des recruteurs avouent utiliser au minimum deux réseaux sociaux dans leur quête de talents en utilisant, par ordre de priorité, LinkedIn ((94 %), Facebook (66 %), Twitter (52 %) et à notre grande surprise Google+ (21 %) 

Ces chiffres illustrent la tendance qui fait partie intégrante du recrutement actuel. C’est pourquoi il est très important de définir l’utilité des principaux médias sociaux afin de comprendre non seulement leurs utilisations, mais aussi l’impact de leurs présences sur le marché de l’emploi.

Selon llinkedin’étude ci-dessus et sans surprise, c’est Linkedin qui arrive en tête des trois réseaux préférés des recruteurs, et pour cause!
Ce mastodonte de l’information professionnelle a été crée afin de connecter les compétences aux besoins. Le must de ce réseau ? L’absence d’intermédiaire entre les candidats et les recruteurs. La prise de contact est ciblée et simple d’accès. Le moteur de recherche par filtrage est également un plus de ce réseau. Les recherches peuvent se faire tant par domaines d’activité, écoles fréquentées, niveaux d’expérience que des langues parlées.

LinkedIn représente un véritable vivier à talents que les chasseurs de têtes n’hésitent pas à solliciter pour trouver celle ou celui qui fera la différence au sein de l’entreprise.

Pour y voir plus clair, voici quelques chiffres concernant LinkedIn.

Ce réseau social est principalement utilisé pour la recherche de candidats (95 %), La prise de contact (95 %), le sourcing (93 %) et la publication d’offres d’emploi (92 %). Ce qui est explique que les services de recrutements arrivent en 3ème position de ses principales sources de revenus:

  1. La publicité(18 % )
  2. Les abonnements(20 %)
  3. Les services de recrutement(62 %)

En résumé, Linkedin c’est la possibilité de se positionner en tant que particulier et qu’entreprise et d’être visible en tant qu’employé ou en recherche d’emplois.

La connexion à un tel réseau offre aux recruteurs  un panel impressionnant des profils à travers le monde… Pas moins de 106 millions d’utilisateurs étaient mensuellement actifs en 2016.

En octobre de cette année, LinkedIn comptait 2 millions d’utilisateurs en Suisse. A noter, la progression importante de cet outil en une année.

« Il s’agit d’une progression très intéressante par rapport à 2015 où LinkedIn possédait à l’époque 1.6 millions d’utilisateurs. Nous voyons donc une augmentation de 400’000 utilisateurs par rapport à l’année dernière. »  MATTHIEU CORTHÉSYRÉSEAUX SOCIAUXSUISSE ROMANDE

facebook-createFacebook arrive en deuxième position des réseaux sociaux privilégiés par les recruteurs et les RH. Un de leur premier réflexe serait d’aller «scruter» le profil des candidats potentiels (67 %). et aussi pour animer la marque employeur de l’entreprise 59%,( Pas assez clair) faire de la cooptation 51 % et  enfin pour la publication des offres d’emploi 48% .( tjs pas assez clair).

Même si Facebook n’est pas spécifiquement développé pour le sourcing, il contient toutefois des options intéressantes qui permettent une recherche ciblée. La barre de recherche Facebook qui permet une prospection par mots, noms ou intérêts.

La société française Work4lab fournit des technologies à plus de 20.000 entreprises dans le monde afin de les aider à chasser des candidats sur Facebook. « L’intérêt, contrairement aux applications qui regroupent des offres, est de toucher des candidats passifs en jouant sur la cooptation, qui est à l’origine de 30% des recrutements », explique Stéphane Le Viet, patron de Work4Lab. « Le recrutement est pertinent sur Facebook, car sa force réside dans le partage et la recommandation sociale ».                                                                                                                                  http://bit.ly/2fX2iiz

C’est donc une évolution sur Facebook aussi qui s’opère, en améliorant les besoins  d’effectuer du  sourcing de manière plus rapide.

08446114-photo-twitter-logo

Ce podium des réseaux sociaux se termine par Twitter qui serait également sollicité pour trouver des informations sur les futurs « recrutés ». Comme pour les deux autres réseaux présentés, l’espace serait principalement utilisé pour poster les offres d’emplois (95%) et donner une visibilité de l’entreprise ou de la marque auprès des internautes (95%).

 « Twitter est la tendance forte depuis deux années dans le monde du recrutement, devenant un outil incontournable de viviers de jeunes talents. Twitter constitue un excellent outil de diffusion, d’information et de veille sur la stratégie des entreprises, qui valorisent leur attractivité sur le marché de l’emploi en Suisse en prônant du contenu de qualité. »

Et en bonus, deux réseaux sociaux qui n’ont rien à envier aux plus grands et dont les outils sont largement appréciés par les recruteurs SuisseOoo

Le réseau social Français Viadeo  est une plateforme similaire à Linkedin. Son utilité principale est l’établissement et la gestion de profil professionnel en ligne (CV) ainsi que la création d’un réseau et la gestion de celui-ci.Viadeo est un excellent complément aux autres médias sociaux connus et fait de lui un réseau social intéressant pour le recrutement, surtout pour la suisse romande.

xing_300dpi_ohne_claim

Du côté suisse alémanique, c’est le réseau social allemand Xing qui est facilement sollicité lors des recrutements.Il permet, comme ceux présentés jusqu’à présent, de se construire un réseau professionnel et de faciliter le dialogue entre ses membres.Son modèle économique repose sur trois sources de revenus qui sont la publicité, les abonnements et les services aux entreprises en proposant, notamment, des solutions de recrutement.

Après avoir évoqué les cinq médias sociaux principalement utilisés lors d’un processus de recrutement, il est essentiel de garder à l’esprit qu’une utilisation optimale de ces outils passe inévitablement par leur maîtrise. Il est indispensable que les recruteurs en aient la maîtrise mais surtout, qu’ils restent à la page afin de réadapter leur pratique en fonction des nouveautés de chaque médias.

Les entreprises l’ont rapidement compris et font de plus en plus appel à des formateurs externe pour former le personnel RH aux nouveaux outils de recrutement. Ces savoir-faire permettent de travailler la marque employeur tout en économisant le budget du processus d’embauche.

laptop-593673__340

S’il est important que les ressources humaines et recruteurs sachent utiliser ces outils pour dénicher leurs talents, les « potentiels futurs employés » doivent, eux aussi, maîtriser les médias sociaux afin de se vendre correctement !

Voici quelques notions que ces derniers doivent savoir.

La E-reputation 

« L’E-réputation est, comme son nom l’indique, sa réputation sur internet. Il s’agit plus particulièrement de l’image véhiculée, volontairement ou subie, par une personnalité physique ou morale sur le web. Cette réputation, bonne ou mauvaise, nait et s’entretient la plupart du temps sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter mais encore Linkedin ou Viadeo, nous pouvons également citer les blogs, les plateformes d’échanges vidéos, les forums et autres espaces communautaires. » 

 

Si vous êtes en recherche d’emploi et que votre CV est à disposition d’un réseau professionnel en ligne, il est indispensable de savoir ce que les recruteurs peuvent trouver sur le web, vous concernant.

Pour le vérifier :

  • « Googlisez-vous » ! Inscrivez votre nom et prénom dans la barre de recherche et examinez ce que vous trouvez
  • Mettez en place des outils d’alertespour être informé en tout temps des informations qui vous concernent
  • Prenez le temps de configurer les paramètres de confidentialités des réseaux sociaux que vous utilisez
  • Gardez à l’esprit que tout ce que vous publiez dans un cadre professionnel ou personnel laisse une trace et peut ressurgir

On parle aussi de « personal branding ». Il est commun lors du processus de recrutement que l’employeur cherche à obtenir un maximum d’informations sur vous et vice-versa. L’image véhiculée à travers les informations obtenues seront décisives pour les deux parties. Aussi, faut-il savoir se positionner avec sérieux lorsque vous êtes actifs sur le web pour une recherche d’emploi.

http://www.conseilsmarketing.com/e-marketing/8-outils-pour-surveiller-et-travailler-son-ereputation

Do you speak recruteur ? Le bon vocabulaire

Une utilisation optimale des médias sociaux passe par la connaissance des mots clés. Derrière tous ces outils, les recruteurs, vont entrer des mots clés qui vont faire ressortir votre profil. C’est pour celà qu’il est important, en tant qu’utilisateur,  de savoir qu’il ne suffit pas de remplir un profil sur chaque réseaux social et d’attendre qu’on viennent vous chercher. Afin d’avoir une bonne démarche il faut :

  • Effectuer un étude des compétences les plus recherchées
  • Avoir un aperçu des profils similaire au sien afin de se démarquer
  • Comprendre les besoins du marché
  • Développer un argumentaire en fonctions de ses compétences en lien avec les besoins identifiés

On trouve aussi Linkedin qui nous dévoile les mots les plus utilisés, ce qui permet d’avoir une bonne visibilité quant au mots clés à utiliser!

En conclusion, c’est une révolution que nous propose aujourd’hui le recrutement avec les médias sociaux . Plus de profils à portée d’un « clic », on va plus vite et on peut identifier des compétences rapidement et le vivier des candidats est multiple avec des compétences professionnelles qui sont en constantes évolution

Il faut se donner un fil rouge et une stratégie à suivre afin de ne pas se perdre dans toute cette jungle d’informations et de multiples réseaux – médias sociaux

  1. Définir les besoins de l’entreprise ou de son projet professionnel
  2. Identifier les réseaux les plus pertinents par raport au domaine d’activité
  3. Se tenir informé de l’évolution constante des outils qui permettent de recruter
  4. Comment optimiser la visibilité de l’entreprise ou de mon profil

Pour terminer, il faut tester, utiliser, échanger, l’évolution et la progression de ses merveilleux médias sociaux ne permettent pas de rester sur des acquis! C’est aussi pour cela qu’ils sont aussi attrayants!

 

Pour aller plus loin

http://www.hrtoday.ch/fr/article/les-reseaux-sociaux-montent-en-puissance-dans-le-recrutement-

http://www.blogdumoderateur.com/50-chiffres-medias-sociaux-2016/

http://www.cominmag.ch/quels-reseaux-sociaux-pour-une-strategie-en-suisse-romande/

http://www.blogdumoderateur.com/50-chiffres-medias-sociaux-2016/

https://c-marketing.eu/20-statistiques-linkedin-partager/

https://www.talentsquare.com/blog/e-recrutement-sur-instagram/

Une réflexion sur “Les médias sociaux dans le recrutement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s