Réseaux sociaux : Coéquipiers du sportif professionnel

Avec plusieurs milliers ou millions d’abonnés à leur page, les sportifs professionnels font partie intégrante du paysage des réseaux sociaux. La majorité des athlètes l’utilise mais ils sont tout autant nombreux à s’en méfier. Quelles opportunités Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat et autres plateformes, offrent-ils aux sportifs de haut niveau mais également quels en sont les risques ? Rencontre avec Valentin Guillod, pilote de motocross professionnel en championnat du Monde MXGP et champion d’Europe.

Veille de course décisive, lendemain d’un match complétement manqué, matinée d’entraînement, nombreux sont les moments durant lesquels les sportifs d’élite vivent des émotions en solitaire. Grâce à l’arrivée des réseaux sociaux ils ont trouvé un moyen et un endroit idéal afin de partager leurs ressentis aux fans qui les suivent, au travers d’une multitude de canaux plus poignants les uns que les autres : vidéo snapchat, photo sur Facebook, état d’âme sur Twitter et tant d’autres toujours plus originaux.

FANS EN NOMBRE

Ces célébrités ne sont pas uniquement actives sur les terrains de sport mais également sur les réseaux sociaux et font réellement le match face aux artistes tels que Beyoncé, Vin Diesel et autres Lady Gaga. Parmi les célébrités les plus suivies dans le monde, le premier sportif n’est autre que le joueur de football portugais Cristiano Ronaldo qui se place en 9ème position avec plus de 120 millions de fans sur Facebook et plus de 52 millions sur la plateforme Twitter. En Suisse, c’est évidemment Roger Federer qui possède la plus grande «Fanbase» (total de fans abonnés à un compte/page) avec plus de 14’800’000 fans sur Facebook et près de 2’600’000 sur Twitter.

portrait

Valentin Guillod – 25 ans – Môtier (Suisse) – Pilote de motocross Professionnel

« Actuellement je possède près de 20’000 fans sur ma page Facebook et 51’400 fans sur mon compte Instagram, qui sont les seuls réseaux sur lesquels je suis actif. J’utilise encore un compte privé sur Facebook. »

Majoritairement gérés par des community manager, les réseaux sociaux sont souvent la principale vitrine de l’athlète mais surtout l’outil majeur d’interaction avec ses fans. Déléguer la gestion des réseaux sociaux offre plus de tranquillité aux sportifs mais essentiellement une utilisation optimale de ces plateformes. Afin de préserver l’authenticité et la spontanéité des contenus publiés, nombreux apprécient encore de gérer par eux-mêmes leurs comptes. Le tennisman vaudois Stanislas Wawrinka gère ses comptes lui-même et apprécie partager des contenus inédits, tels que son célèbre selfie vidéo après sa victoire contre Viktor Troicki au tournoi de Roland Garros en 2016.

guillod5

Valentin Guillod – 25 ans – Môtier (Suisse) – Pilote de motocross Professionnel

« Personnellement, je suis très actif sur Instagram et je gère mon compte par moi-même. C’est simple d’utilisation et je prends du plaisir à le faire et  à partager avec mes fans. »

 

 

 

 

 

OPPORTUNITÉS : COMMENT LES SAISIR ?

Elles sont nombreuses et présentes sous différents angles : le public, les fans, les sponsors, les journalistes, les adversaires. La communication du sportif sur ses comptes peut toucher toutes les cibles mentionnées ci-dessus selon ses intentions. C’est donc une vraie opportunité qui s’offre aux athlètes.

guillod2

Valentin Guillod – 25 ans – Môtier (Suisse) – Pilote de motocross Professionnel

« Après chaque weekend de course, je communique mes résultats et impressions à travers mon compte officiel Facebook. Ce n’est pas toujours facile de trouver les mots après un weekend raté mais les fans me soutiennent et au final ça fait du bien de lire leurs commentaires, je sens qu’ils sont derrière moi. »

Sans titre (3)

Résumé de course – Page officielle Facebook de Valentin Guillod

Les réseaux sociaux leur permettent de se rapprocher des fans, d’entrer en interaction et ainsi créer une proximité avec un large public. C’est également l’endroit idéal pour le partage de résultats, de projets, ou même de moments « intimes » tels que des photos de vacances ou de moments en famille. L’intérêt est alors de susciter la curiosité des fans au travers d’instants uniques et de gérer sa e-réputation. Valentin Guillod semble sensible à cette distinction entre compte privé et professionnel :

« En principe, je publie uniquement du contenu en lien avec mon sport et non du contenu concernant ma vie privée ou mes vacances. Je peux utiliser mon compte privé Facebook pour partager des photos uniquement avec mes amis ».

Les différents comptes des sportifs professionnels sont également rapidement devenus des endroits incontournables pour leurs partenaires. Avec leurs impressionnantes fanbases, ces vitrines sont l’endroit idéal pour promouvoir des produits et services auprès des fans de leur égérie. « Nike » et « Rolex » » le font parfaitement avec Roger Federer.

IMG_4983

Compte officiel Instagram de Roger Federer

guillod3

Valentin Guillod – 25 ans – Môtier (Suisse) – Pilote de motocross Professionnel

« Il m’arrive également de poster quelques publicités pour mes sponsors, je le fais surtout sur Instagram. Je n’ai pas d’obligation contractuelle avec mes sponsors concernant les réseaux sociaux mais ils apprécient toujours que je parle un peu de leurs produits.» 

 

 

 

Capture d’écran 2017-05-23 à 00.21.49.png

Compte officiel Instagram de Valentin Guillod

Disposer d’une importante « Fanbase » et d’une excellente e-réputation peut donc peser lourd dans la négociation de contrats avec ses partenaires.

Les journalistes sont très friands des renseignements que les sportifs sont susceptibles de transmettre au travers de leurs comptes. Blessure, forfait, maladie, toutes ces informations publiées en avant-première et de source officielle. Libre choix alors à l’athlète de faire de l’intox ou de l’info. Selon sa stratégie ou son état de forme du moment, comme le confirme Valentin Guillod :

« L’intox ! Tu peux facilement faire croire ce que tu veux concernant ton état de forme du moment. Mais justement tu peux aussi être influencé par ce que tes concurrents publient sur leurs comptes. Il faut rester prudent sur l’objectivité des contenus.»

RISQUES : QUELLES CONSÉQUENCES ?

Revers de la médaille, les réseaux sociaux peuvent s’avérer être un piège pour les utilisateurs peu habiles sur ces plateformes ou faisant preuve de peu de recul face à certaines situations ou certains commentaires. Valentin reste très prudent sur l’utilisation de ses réseaux sociaux et sur l’image qu’il y véhicule :

« Tu peux donner une image super négative de toi sans t’en rendre compte et vraiment contre ta volonté.». 

Les répercussions d’un dérapage sur les réseaux sociaux peuvent affecter gravement la carrière de l’athlète en question. Le cas du joueur de football Serge Aurier en est le parfait exemple. Lors d’une tentative de vidéo live sur Périscope, le joueur s’en est pris verbalement à l’entraineur de son équipe ainsi qu’à plusieurs de ses coéquipiers, attirant alors les foudres du président du club. Condamné à un match de suspension ainsi qu’à des excuses en public, Serge Aurier est devenu la risée de nombreux utilisateurs de réseaux sociaux. L’image du club a également été entachée par ce dérapage. Les exemples sont nombreux et les conséquences plus importantes les unes que les autres. Il est très difficile, voire impossible de faire oublier un scandale tel que celui de Serge Aurier dans la suite d’une carrière.

dérapage

Dérapage verbal – « La triple sauteuse grecque Paraskevi Papachristou a été exclue des JO de Londres deux jours avant l’ouverture pour un tweet malheureux: « Avec autant d’Africains en Grèce, au moins les moustiques du Nil occidental mangeront de la nourriture maison » » www.rts.ch – Quand les sportifs dérapent sur les réseaux sociaux

Une utilisation adéquate des réseaux sociaux demande des notions de base importantes qu’il ne faut pas sous-estimer; ce que pourtant font de nombreux sportifs.

L’importante « Fanbase » d’un athlète peut rapidement devenir un piège pour lui-même. Lorsque qu’un post est en ligne il est impossible de le supprimer sans y laisser une trace. En quelques minutes seulement, certains utilisateurs auront pris le soin de capturer ce post et de le partager plus loin. La propagation est alors très rapide et inévitable. Ne laissant donc pas de place à la moindre erreur ou au moindre sous-entendu.

EN CONCLUSION

Facebook, Instagram et Twitter sont rapidement devenus des incontournables pour les sportifs de haut niveau. Ils y sont attendus par leurs partenaires, leurs clubs mais principalement par leurs fans. Plateformes idéales de communication et d’interaction, elles créent ainsi une proximité entre les  différents acteurs de ces réseaux sociaux.

Il est cependant essentiel de maîtriser parfaitement ces outils, sans quoi l’intervention d’un community manager est indispensable.

Une utilisation inadéquate ou la publication d’un contenu tendancieux, peut avoir des conséquences irréversibles sur la suite d’une carrière et fortement impacter la vie privée du sportif.

Personnellement je suis convaincu qu’un sportif professionnel doit être présent et actif sur les principales plateformes, soit Facebook, Twitter ou Instagram. Les contenus publiés diffèrent fortement d’un sportif à l’autre en fonction de l’utilisation qu’il décide d’en faire. Quoiqu’il en soit, si les « badbuzz » sont évités, cette présence ne sera que bénéfique pour l’athlète et sa notoriété. Il y trouvera des messages d’encouragements lors de périodes difficiles et de nombreux signes de reconnaissance lors de grosses performances. Les partenaires ne seront pas insensibles à toutes ces interactions lors de la signature de contrats.

En résumé, les réseaux sociaux c’est « The place to be » pour les sportifs professionnels, mais prudence !

A vos marques…. Prêt ? POSTEZ !!!

Sources :

http://www.socialbakers.com

http://www.facebook.com

http://www.socialize-magazine.ch

http://www.rts.ch

http://www.eurosport.fr

http://www.facebook.com

http://www.instagram.com

http://www.twitter.com

Crédits photos :

JeyCrunch

Médiacross

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s